• LE BERNARD

    LE BERNARDSituée dans le sud Vendée, la commune du Bernard a une économie agro-pastorale. Au nord, l'élevage prédomine sur des sols acides "arène granitique" au sud, les terres calcaires portent des cultures.

    Proche de l'océan le tourisme y fait une apparition timide avec un camping quelques chambres d'hôtes, et la visite libre des mégalithes du Néolithique.

    Pendant la préhistoire, les hommes fréquentent ce territoire. Quelques silex taillés attestent de passages humains au Paléolithique, mais l'essentiel de la mise en valeur des terres s'effectue au Néolithique ou "Age de la Pierre Polie". Dès le milieu du cinquième millénaire avant notre ère, les hommes édifient des dolmens, recouverts de terre ou tumulus pour y déposer leurs morts. Le tumulus du "Pé de Fontaine" appartient à cette période. Son étude et sa restauration ont été réalisés par Roger Joussaume et son équipe.

    Au milieu du troisième millénaire, des dolmens différents sont construits comme celui de "La Frébouchère". Ils ont un plan de type angevin. Au long couloir d'accès des dolmens atlantiques se substituent des portiques d'entrée constitués par trois pierres.

    Autres monuments mégalithique: Trois dolmens de Savatole, le dolmen de la Cour du Breuil, les menhirs du Plessis...

    L'époque gallo-romaine nous a laissé les thermes et les puits funéraires de Troussepoil.

    L'église du bourg du Bernard est d'époque romane.

  • Le Dolmen de la Frébouchère est un mégalithe de type angevin avec ses huits pierres et sa table  de plus de 9 mètres sur 5. Son poids est évalué à 100 tonnes.

    Ce Dolmen, dit de la "Pierre couverte" est le plus important de la région.

    Ces monuments ayant fait l'objet de fouilles et de restaurations anciennes très fantaisistes, il est aujourd'hui impossible de connaître leur architecture d'origine ainsi que la totalité de leurs contenus.

    Plusieurs menhirs, dont trois seulement subsistent, entouraient le dolmen à l'origine.

    Dolmen de la Frébouchère

    Le Dolmen de la Frébouchère entre dans la typologie des dolmens à portique ayant la particularité de possèder à leur entrée un petit trilithe de pierre.

    Dolmen de la Frébouchère

    La chambre rectangulaire fait plus de 7 mètres de long et est recouverte d'une dalle brisée de plus de 80 tonnes, 8 piliers la soutiennent.

    Dolmen de la Frébouchère

    Dolmen de la Frébouchère

    Coupé en deux par la foudre (ou par la poudre des chercheurs de trésors), le dolmen est restauré en 1887. (ci-dessous, la faille laissée par la foudre sur la table)

    Dolmen de la Frébouchère

    Dolmen de la Frébouchère

    Légende ou pas ?

    Tout près du dolmen de la Frébouchère se trouvait une ferme. Les époux dansaient sur la table du dolmen. 

    On raconte que des fradets, auteurs de la construction de ce dolmen, fatigués des danses et autres festivités qui s'y pratiquaient, jetèrent un sort aux animaux de la ferme avoisinante qui moururent les uns après les autres.

    Sur les conseils d'un sorcier, le propriétaire quitta les lieux en 1833.


    votre commentaire