• LA BRETONNIERE-LA-CLAYE

    LA BRETONNIERELa Bretonnière-la-Claye est un petit village français, situé dans le département de la Vendée et la région des Pays de la Loire, né de la fusion, le 1er janvier 2000, des communes de La Bretonnière et de La Claye.

    Les habitants de La Bretonnière sont les Bretons. Ceux de La Claye sont les Clayois.

    La commune s'étend sur 16,5 km² et compte 620 habitants depuis le dernier recensement de la population datant de 2006. 

    Entouré par les communes de Les Magnils-Reigniers, La Couture et Péault, La Bretonnière-la-Claye est situé à 25 km au Sud-Est de la Roche-sur-Yon la plus grande ville à proximité. 

    Situé à 15 mètres d'altitude, Le fleuve le lay est le principal cours d'eau qui traverse le village de la Bretonnière-la-Claye.

    LA BRETONNIERE LA CLAYE

     

    UN PEU D'HISTOIRE !

    La Bretonnière

    La date exacte de la fondation de La Bretonnière est inconnue.

    La découverte de débris de briques romaines atteste de l'existence d'une occupation humaine dès les premiers siècles de l'ère chréstienne.

    D'après la légende, le lieu-dit Mortevielle était un port important sur le golfe du Poitou, à l'époque de la domination romaine.

    La Bretonnière formait naguère encore une île qui a dû être habitée dès les temps les plus reculés par une population de pêcheurs.

    L'un d'eux, chargé sans doute des pêches seigneuriales, ou mieux de recueillir pour le seigneur les droits provenant de la pêche, avait le titre de Grand pêcheur du prince de Lorraines, dont le château entouré de douves s'élevait, d'après la tradition (confirmée par la découverte de pierres de taille et de boulets), dans la petite plaine appelée l'Ile, sur la pente du côté du Lay.

    La Claye

    La Claye, située non loin des bords du Lay et de l'anitque voie dite des Sauniers, est un point très anciennement occupé. Il semble que par sa position géographique, La Claye, ou plutôt Port la Claye, ait de tout temps sollicité l'attention des hommes de guerre. Des le IXè siècle, les Normands y font leur apparition. En 1228, Savary de Mauléon y aborde avec sa flottille, et telle était l'importance de ce port, qu'à cette époque, quatre chapelles bâties sur les hauteurs environnantes recevaient les voeux des mariniers et autres pèlerins.

    Le Port la Claye a aussi sa légende. Au port, on entendait jadis la nuit, au moment de la pleine lune, un bruit de rames et de soupirs sur le Lay, et une barque invisible se rendait à Mortevieille (Mortua villa, la ville morte) dont nous parlons ailleurs, et descendait ensuite avec la marée vers la mer.