• L'histoire du Mont

    Le Mont consacré à Saint-Michel en 708, fut, avec le Mont Gargan en Italie du Sud, un des premiers lieu du culte de l'Archange Saint-Michel. L'abbaye offre un panorama complet de l'architecture médiévale du XIème au XVIème siècle.

    Une statue de saint Michel placée au sommet de l’église abbatiale culmine à 170 mètres au-dessus du rivage. Élément majeur, l'abbaye et ses dépendances sont classées au titre des monuments historiques par la liste de 1862.

    L'histoire du Mont

     

    Un peu d'histoire mélée de Légende...

    C'est à la demande de l'Archange Michel, "chef des milices célestes", qu'Aubert, évêque d'Avranches construisit et consacra une première église le 16 octobre 709 (Aubert aurait reçu trois fois au cours de son sommeil, l'ordre de Saint-Michel de faire ériger sur le Mont Tombe un oratoire. Pour se faire obéïr, l'archange aurait laissé la trace de son doigt sur le crâne d'Aubert. Ce crâne repose dans la cathédrale d'Avranches et porte les traces d'un tel stigmate).

    En 966, à la demande du Duc de Normandie, une communauté de bénédictins s'établit sur le rocher. L'église préromane y fut alors élevée avant l'an mil.

    L'histoire du Mont

    Au XIème siècle, l'église abbatiale romane fut fondée sur un ensemble de cryptes, au niveau de la pointe du rocher et les premiers bâtiments conventuels furent accolés à son mur nord.

    Au XIIème siècle, les bâtiments conventuels romans furent agrandis à l'ouest et au sud.

    L'histoire du Mont

    Au XIIIème siècle, des guerriers bretons ayant incendié le Mont-Saint-Michel en 1204, le roi de France Philippe Auguste gratifia le monastère d’une importante somme d’argent destinée à sa réfection. Cette donation permit d'entreprendre l'ensemble gothique de la Merveille : deux bâtiments de trois étages couronnés par le cloître et le réfectoire.

    Au XIVème et XVème siècle, la guerre de cent ans rendit nécessaire la protection de l'abbaye par un ensemble de constructions militaires qui lui permit de résister à un siège de plus de trente ans. 

    L'histoire du Mont

    Le choeur roman de l'église abbatiale, effondré en 1421 fut remplacé par le choeur gothique flamboyant à la fin du Moyen-Age.

    Les bénédictins quittèrent le Mont Saint Michel en 1791, sous la Révolution, et l'abbaye devint alors une prison où sont incarcérés, dès 1793, plus de 300 prêtres réfractaires. Le Mont Saint Michel restera une prison près de cent ans, jusqu'à ce que des intellectuels, dont Victor Hugo, dénoncent l’abbaye-prison qui sera fermée par décret impérial en 1863.

    L'histoire du Mont

    L'Abbaye nécessitera d'importants travaux de restauration à partir de la fin du XIXème siècle. Elle est confiée depuis 1874 au service des monuments historiques.

    Le retour à la vie religieuse...

    C'est à l'occasion d'une restauration du monument orchestrée par Viollet-le-Duc que sera érigée sur l'abbaye, en 1896, une flèche qui s'élève à plus de 170 mètres au dessus du niveau de la mer.

    L'histoire du Mont

    La célébration du millénaire monastique en 1966 a précédé l'installation d'une communauté religieuse dans l'ancien logis abbatial perpétuant la vocation première de ce lieu ; la Prière et l'Accueil. Les Frères et les Soeurs des Fraternités Monastiques de Jérusalem assurent cette présence spirituelle depuis 2001.

    « Côté merLe Rocher »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :