• Croix et calvaires

    Quoi de plus représentatif d'une région que ces nombreux signes religieux qui jonchent nos paysages de France. Tantôt simplistes, tantôt réelle oeuvre d'art, ils ont toutefois une signification bien particulière.

    (Voir article explicatif...)

  • Juste pour la beauté de l'instant

    Croix de Saint Malo


    votre commentaire
  • Au pied de l'église de Château Guibert... une jolie surprise ! Un magnifique calvaire associé à une splendide statue en hommage aux derniers instants du Christ.

    NEWS

    chateau guibert

    chateau guibert

    chateau guibert


    votre commentaire
  • Erigé sur un tertre rocheux, le calvaire domine le bourg de Mareuil sur Lay, au nord-est.

    LA VENDEE

    Il est élevé sur un haut socle à contreforts.

    LA VENDEE

    Edifié à l'initiative du Curé Crochet, il est bénit le 29 avril 1865 par Monseigneur Collet, évêque de Luçon.

    LA VENDEE

    Souvent ébranlé par les tempêtes, il est consolidé à plusieurs reprises. Jusqu'aux années 1960, il a fait l'objet de processions, lors des grandes fêtes religieuses.

    LA VENDEE


    votre commentaire
  • Calvaire vient du latin "calvarius". C'est le nom de la petite butte sur laquelle fut crucifié Jésus-Christ.

    Le calvaire représente Jésus en croix. Pour les chrétiens, il est le signe de l'amour de Dieu qui donne sa vie pour sauver les hommes.

    Tous les calvaires sont différents. Ils sont plus ou moins ouvragés, ornementés...

    Le calvaire représente à la fois le lieu sur lequel Jésus-Christ a donné sa vie, la preuve de son amour (ce qui explique la croix, la tête de mort, quelquefois la lance, le fouet.... rappelant la passion de Jésus). Et en même temps il est un lieu de vie de résurrection (ce qui explique les fleurs, les volutes, les bourgeons).

    Lire la suite...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique